VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

CRÉER COMPTE

Thés Oolong

Le thé Oolong qui signifie "dragon noir", appelé également thé bleu-vert en chine à cause de la couleur de son infusion, est un thé à oxydation incomplète, à mi chemin entre le thé vert (non oxydé) et le thé voir (oxydation complète).

Il trouve son origine dans la région chinoise du Fujian, dont provient un grand nombre d'Oolongs renommés, et il aurait fait son apparition pendant la dynastie des "Song du Nord" (960-1127). On le trouve également à Taiwan est l'autre grand pays du Oolong depuis le XIXe siècle ainsi que la Thaïlande, le Darjeeling, l'Assam en Inde ou le Vietnam.

Le thé Oolong est constitué traditionnellement de feuilles entières, pauvre en caféine mais son taux de caféine une fois préparé dépend du terroir.

C'est un thé sans amertume très consommé en Chine.

Il existe une grande variété de thés Oolong, en fonction de la région de culture, de l'espèce du théier ou encore du processus de fabrication.

Nous associons nos thés Oolong avec les meilleurs thés et arômes naturels issus d'une agriculture biologique pour votre proposer des Oolong parfumés.

Nos thés Oolong rares et prestigieux sont tous issus d'une agriculture biologiques, en provenance de petites plantations à la production confidentielle.

Thés Oolong

Le saviez vous ?

Oolong, plusieurs explications viennent expliquer l'origine de son nom mais la plus belle est peut-être cette légende chinoise.

Un planteur se promenant entre ses théiers à la recherche d'inspiration vit un dragon noir sortir d'un de ses théiers. Prenant ceci pour un signe du destin, il pris quelques feuilles de l'arbuste pour les goûter. Mais ne sachant comment il allait procéder, il mis un certain temps, pendant ce temps les feuilles avaient commencé à se noircir sur les bords car l'oxydation à l'air libre avait commencé. Il décida alors de les torréfier et fut émerveillé par cette infusion aux notes de châtaignes, de noisettes et de miel.

Le thé Oolong est tellement populaire dans les restaurants en asie, que Mc Donald le sert dans ses restaurants au Japon.

Son surnom en chine de thé bleu-vert (qīngchá) vient du taux de fermentation de l'ordre de 12 à 20% alors qu'à Formose il est plus noir que vert, la fermentation étant de 60 à 70%.

Pour le préparer le Oolong les feuilles sont tout d'abord flétries à l'air libre, au soleil puis brassées dans des paniers en bambou pour en abîmer les bords et augmenter la surface d'oxydation. Ensuite, pour les éclaircir, elles sont remuées et séchées. On interrompt alors brutalement leur oxydation par chauffage dans une bassine en fer et on les roule à la main.. Cette dernière étape étant cruciale pour l'arôme, elle est répétée parfois plus de 40 fois. Les feuilles sont par la suite torréfiées pendant 1 à 5 minutes à une température de 200-260°C et roulées avant d'être refroidies puis séchées.

Le thé Oolong noir s’améliore avec les années, en ce sens, il est comme le bon vin qui prend du caractère avec le temps. Après 3 ans de stockage, les feuilles doivent être grillées tous les 1 à 2 ans. Les vieux Oolong sont généralement meilleurs pour la digestion car ils perdent de leur teneur en caféine.

La préparation correcte: verser de l'eau à 95°C sur les feuilles et laisser infuser pendant 3-5 min. Vous trouverez sur chacun de nos fiche de thés les conseils exactes de températures et de durée d'infusion.

On peut utiliser le thé Oolong plusieurs fois.

HAUT